Etienne Œhmichen

Inventeur fécond dans de nombreux domaines, Etienne Œhmichen effectue le 4 mai 1924 à Arbouans près de Montbéliard sur son second appareil à voilure tournante, le premier kilomètre en circuit fermé avec décollage et atterrissage à la verticale officiellement contrôlé.

C'est l'équivalent à "ailes rotatives" du "premier kilomètre" d'Henry Farman effectué en 1908 sur avion Voisin.

Né le 15 octobre 1884 à Chalons sur Marne, Etienne Œhmichen meurt à Paris le 10 juillet 1955.

Une stèle à sa mémoire se situe à côté du parking de l'aérodrome de Montbéliard (Courcelles-lès-Montbéliard).

http://www.cancoillotte.net/spip.php?article547

"Peut-être sais-tu que j’ai finalement résolu complètement le problème du vol vertical" écrivait-il à son cousin...

http://www.aerosteles.net/fiche.php?code=valentigney-oehmichen

Etienne Œhmichen est présenté comme le père de l'hélicoptère.

Malheureusement, cette affirmation n'est pas conforme à la vérité historique comme nous le verrons.

En savoir plus sur Etienne Œhmichen

La documentation ne manque pas, il est inutile d'écrire une autre biographie...

Un page sur Etienne Œhmichen: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_%C5%92hmichen

Une page sur l'histoire de l'hélicoptère avec de nombreux liens:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27h%C3%A9licopt%C3%A8re_et_autres_voilures_tournantes

Un article rédigé grâce à Axel (Petit Fils d'Etienne Œhmichen) avec une conférence de Jean-Pierre Œhmichen fils d'Etienne.

http://www.heli4.com/article573.html?artsuite=0

http://www.heli4.com/article573.html?artsuite=1

Ingénieur en électronique, Jean-Pierre Œhmichen est l'auteur de nombreux ouvrages publiés dans les années 60-70.

A l'époque, j'en avais utilisé quelques-uns que j'ai retrouvé dans mes cartons.

Du plus simple au plus compliqué : L'électronique... rien de plus simple - Pratique électronique.

Etienne Œhmichen, aidé seulement de quelques compagnons, a su réaliser des travaux remarquables dans le domaine presque inconnu des aéronefs à voilure tournante. Des hommes de cette trempe ne pourraient plus travailler ainsi de nos jours (2014), ils seraient vite écrasés par la vigilance de nos administrations contemporaines tatillonnes et procédurières. Il est vrai que les conditions de sécurité n'étaient pas la vertu première de ses essais, mais c’est ainsi que le monde s’est fait... 

Affichage du Sommaire

Affichage de la page "Vol vertical"

Affichage de l'Accueil si vous êtes perdu