Hydravions sur le Léman

Reportage : Pierre Rousselot

****

Du premier au trois mai 1987, 50 hydravions se sont retrouvés à Excenevex (74), pour disputer trois épreuves :

- La coupe Schneider

- Un concours de maquettes

- Une course au pylône

Jean-Claude Requet, responsable hydro du CM Thonon était aidé par des Membres du RMC Orléannais, par Joël Riss (RazMottes), par le comité des Fêtes d'Excenevex et avait engagé trois juges, A. Cécillon, J. Debesombes et G. Gazza, qui officièrent dans la bonne humeur.

La coupe Schneider

II s'agit, en fait, d'un concours de maquettes et d'une épreuve de vol dont toute idée de vitesse est exclue, les avions reproduits devant au moins s'être inscrits à la vraie coupe Schneider, sans avoir obligatoirement participé.

Le vainqueur, Alain Vassel, ne s'attendait pas à remporter la coupe ! C'était sa deuxième participation et sa modestie naturelle l'empêchait de penser à cet excellent résultat.

Il nous a déjà présenté, dans MRA, des articles d'électronique, une aile delta motorisée, et un P-38 construit en polystyrène recouvert de fibre de verre plus époxy.

Son Savoia, bimoteur en tandem est construit suivant la même technique ; l'arbre de transmission arrière n'est pas encore au point, mais le modèle vole avec le seul moteur avant.

Son Morane Saulnier 1913 est tout en bois, il possède un système de gauchissement des ailes dont les haubans sont tendus par un servo ; tous les petits détails sont vraiment soignés et vous en saurez plus cet hiver, puisque le plan de cette maquette sera présenté dans MRA.

En fait, le profil creux, ajouté à la faible surface des empennages et aux turbulences provoquées par les multiples haubans, en font un modèle délicat à piloter; Alain en est encore à rechercher le bon centrage et, sur le plan, nous proposerons des empennages agrandis.

Carlo Bergamashi, qui était favori avec son Macchi M-39, a perdu la coupe à cause de l'amerrissage que vous voyez en photo. Son Sopwith et son Macchi sont très bien construits, très légers, et le pilote est au-dessus de la moyenne.

Carlo Martégani était un outsider de poids, avec son biplan Macchi M-7, à moteur propulsif en nacelle; quel travail sur ce modèle ! Nous vous montrons une photo du faux moteur réalisé de façon remarquable ; au 1/4,5, il fait environ 30 cm x 12 cm et constitue, à lui seul, un tour de force.

Malheureusement, il a heurté, à l'amerrissage, le seul piquet présent et dépassant de l'eau, et a arraché le plan inférieur droit; en tête au statique, il n'a donc récolté que peu de points en vol.

Il n'y a eu qu'un seul vol le samedi, les orages du dimanche n'ayant pas permis de faire un deuxième vol.

Les autres concurrents étaient un ton au dessous avec toutefois une mention spéciale à la famille Fagioli, à Jean-Claude Requet qui n'a pu voler à cause du stress propre aux organisateurs, et à Thierry Prudhomme dont l'avion, juste terminé, n'a pu être mis au point.

Le Macchi M33 de Giorgio Fagioli

 

Le Fiat C29 de Mauro Fagioli, le macchi M33 de Bellingéri

 

Nom

Club

Modèles

Statique

Vol

Total

1

A. Vassel

CMA (F)

M-S 1913

1506

1167

2673

2

C. Bergamashi

MAC-A (I)

Sopwith

1452

1142

2594

3

A. Vassel

CMA (F)

Savoia S65

1452

1102

2554

4

C. Bergamashi

MAC-A (I)

Macchi M39

1476

1068

2544

5

C. Martégani

AC V (I)

Macchi M7

1530

886

2416

6

G. Fagioli

ASAA (I)

Macchi M33

1326

1007

2333

7

M. Fagioli

ASAA (I)

Fiat C29

1404

904

2308

8

P. Bellingéri

Pavie (I)

Macchi M33

1122

951

2073

9

P. Bellingéri

Pavie (I)

Blanchard

1098

883

1981

10

J.C. Requet

CMT (F)

Bernard 120

1284

0

1284

11

Th. Prudhomme

CMA (F)

Macchi M67

1254

0

1254

Les maquettes

C. Bergamashi connaît bien les Stits Play Boy, qu'il présente dans les concours en terrestre et en hydro, comme le Sopwith d'ailleurs. Avec cette aile basse classique, il réalise un excellent score en vol.

Deuxième, l'inattendu Paul Fradin avec son Baroudeur (plan MRA de mars 87) et qui était venu « pour participer ».

Le "Baroudeur de Paul Fradin à droite, sur la gauche son racer

H. Ritze avait un très beau Dornier bimoteur, mais il n'a pas pu décoller.

Signalons la participation de Jean Doyen dont vous verrez le Laté 298 dans le MRA de septembre, mais qui était venu sans documentation, ce que les juges n'ont pu que sanctionner par un zéro point au statique

1

C. Bergamashi

MAC-A (I)

Stits Play Boy

1272

1401

2673

2

P. Fradin

Vanneaux (F)

Baroudeur

738

1205

1943

3

H. Ritze

Bietigheim (D)

DO 18

1428

0

1428

4

R. Breitinger

Fried (D)

Cessna 182

1020

0

1020

5

J. Doyen

AMCR (F)

Laté 298

0

892

892

Les racers

Chaque modèle faisait ses dix tours individuellement et on a vu de tout : des multis, un baron, un Seamaster, l'essentiel était de s'amuser. Paul Fradin, encore lui, gagne avec un modèle perso motorisé par un 6,5 cm3 sans résonateur.

En conclusion

Répétons-nous : l'eau apporte une autre dimension à la pratique du modélisme ; une participation internationale, une organisation dévouée et une ambiance décontractée ont fait de cette rencontre un moment privilégié; elle était dotée par la Galerie des Dauphins de Thonon, le MRA l'URAM 11, le Comité des Fêtes d'Excenevex et Olympic Italie.

Pierre Rousselot

Dernière mise à jour : 22/03/2008

Affichage "Tanière"

Affichage de l'Accueil si vous êtes perdu