L'énigmatique vaisseau de Numéro 9

Le modélisme est un loisir créateur d'univers, changeons de monde

A défaut de pouvoir changer le monde...

Dans un monde post-apocalyptique, l'humanité a été décimée par les machines. Pour les affronter, seules restent 9 petites créatures, fragiles et sans défense. Numéro 9, le dernier-né de cette famille, détient en lui la clé de leur survie. Sa mission : convaincre ses camarades de quitter leur refuge pour s'aventurer au cœur du royaume des machines.

   

Produit par Tim BURTON, Numéro 9, adaptation du court-métrage d'animation homonyme, nominé aux Oscars ®, nous entraîne dans la plus incroyable des aventures.
Shane ACKER livre une fable fantastique à la noirceur ciselée où se mêlent poésie et désespoir et nous plonge dans un univers fantasmagorique d'une beauté sidérante!

Collection Warner.

Je vous engage vivement à voir ce film.

Les images sont extraites du DVD avec VLC (vidéo: prendre une capture d'écran).

La partie arrière du vaisseau

****

Deux personnages du film occupent la partie arrière du "bateau", Numéro 9 et le Monstre.

Le Monstre

****

Le crâne est taillé dans du roofmat, les canines sont des "pique-olive", les incisives et les molaires sont en ABS.

L'oeil gauche est une LED rouge, le droit est une LED blanche, c'est un phare... La patte est en bois de buis, en aluminum, cuivre et carton.

Des peintures à l'eau de différentes teintes sont appliquées.

Numéro 9

****

 

Le corps de "Numéro 9", également taillé dans du roofmat, est entoilé d'un tissu souple à grosses mailles collé à la colle blanche diluée. Quelques libertés de style ont été prises avec lui, sa fermeture éclair impossible à reproduire est remplacée par les boutons qui existent sur un autre "numéro".

Ses mains, trop compliquées, sont différentes aussi. En fait deux "numéros" ont été mixés...

Cela s'appelle casser du bois !
Un face à face impressionnant pour la première fois...

 

Un chantier est un chantier !

L'avant du vaisseau

****

Changement de siècle, on voyage aussi dans le temps

La machinerie à vapeur

****

Balsa, papier, carton, rotin, piques-olive, sont utilisés. Les rivets sont des découpes (anciennes...) de pellicules photo.

Collages à la colle cellulosique moins "humide" pour le papier, peinture spéciale figurines, merci Nico.

On reconnait à gauche, une chaudière au corps de cuivre et d'acier avec sa cheminée, chauffage au bois. La soupape de sécurité indispensable (Directive Européenne sur la sécurité des chaudières, année 2012, tome 44, page 42129, alinéa 167, ligne 50 218 9 96 6 - appel surtaxé (:-(

Une pompe à main au piston vertical, permet d'élever l'eau située dans un réservoir logé à l'étage inférieur (non visible).

Un tube de vapeur sort de la chaudière (en haut), pour se rendre au tiroir distributeur dont les tubulures d'entrée et de sortie sont reliées au piston moteur. La vapeur détendue sort par le conduit vertical.

Ce distributeur est actionné par la biellette située au plus près de l'axe du balancier. La bielle sortant du piston actionne ce balancier qui fait tourner par l'intermédiaire d'une autre bielle le volant d'inertie de la machine. Ce mécanisme est visible ci-dessous de l'autre côté. On remarquera la masse d'équilibrage du vilbrequin du volant.

La rotation de ce volant entraîne le rotor d'une machine électrique à aimant permanent, dont le collecteur et ses balais recueillent le courant continu.

Celui-ci est distribué, en passant par des isolateurs en céramique, au système de régulation des moteurs électriques contrôlé par le pilote.

Un réglage de la position des balais par rapport au collecteur est prévu de façon à répartir l'usure, on n'est jamais trop prudent.

Il semblerait que le monstre manifeste une certaine agressivité, déjà il a brisé le plancher ce qui n'est pas très honnête.

Tout en continuant à piloter sa machine, il apparait que Numéro 9 désapprouve clairement un tel comportement.

Néanmoins, malgré le désacord apparent des protagonistes, un dialogue constructif pourrait s'engager.

On voit que le poste de pilotage est muni de quatre commandes assez classiques:

Deux leviers différentiels actionnent des câbles de traction.

Deux volants surmontés chacun d'une manivelle assurent des mouvements rotatifs.

 

 

 

 

Ainsi, le pilotage des quatre fonctions traditionnelles des appareils volants est clairement assuré.

 

 

 

 

En réalité, les escargots volants n'existent pas vraiment. Ici ce sont des insignes d'escadrilles datant de la guerre 14-18:

http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/escadrille001.htm

L'escargot rouge, terrifié essaie de s'échapper, les autres n'ont rien vu.

Le vaisseau de Numéro 9 raconte une histoire

****

 

< Direction >

< Vers l'arrière droit du vaisseau.

Situé ici à gauche.

 

 

 

< Direction >

> Vers l'arrière gauche du vaisseau.

Situé ici à droite.

 

D'un graphisme résolument Shadokien, c'est à dire comparable à celui des Shadoks, la géniale création à la logique déconcertante mais toujours juste de Jacques Rouxel, le petit personnage central en deux dimensions du vaisseau de Numéro 9, assimilable au dieu Janus des romains, dispose d'un oeil unique sur chacun de ses côtés, mais de plusieurs visages et de plusieurs corps révélateurs de ses états d'âme.

- En regardant vers l'avant du vaisseau, il contemple avec une certaine satisfaction les anciennes créations technologiques de l'humanité, la conquête de l'énergie, la fabrication des machines, l'utilisation de l'électricité, la maîtrise de l'air, la sagesse de la science et celle des nations.

En considérant son visage avant droit, situé à gauche, sa fierté est totale, toutefois sur son visage avant gauche, situé à droite, un certain doute se fait sentir.

Au bout de son bec qui a la goutte au nez, on voit de chaque côté, un troisième oeil au regard soupçonneux, c'est le miroir de l'esprit officiel Shadokien capable d'inventer l'ouvre-boîte en conserve, la machine à dormir debout et de dire : "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué".

- En regardant vers l'arrière du vaisseau, le personnage découvre l'avenir. Le chaos est total, le monde vivant est entièrement détruit par l'avidité et la stupidité humaine. Devant lui, il découvre avec effroi, surgissant de l'enfer, une effroyable machine, saccageant tout, prête à exterminer l'une des dernières incarnations donnant l'apparence d'un être vivant.

Dans l'épouvante de cette découverte il pousse un hurlement et ses mains se tendent pour repousser la terrifiante vision. Sur son visage arrière gauche, situé à droite, sa terreur est totale, sur son visage arrière droit, situé à gauche, il a vu l'innommable et tente sans espoir un dernier coup d'oeil en arrière pour retrouver le souvenir d'un monde détruit.

A part ça, deux escargots inconscients volent vers un avenir radieux, les inconscients sont toujours les plus nombreux, mais le troisième, décomposé par la panique veut quitter le navire.

Quitter le navire pour aller où ?

La seconde carrière du vaisseau de Numéro 9

****

En équipant l'appareil des mécanismes de haute technologie nécessaires, il vol parfaitement.

Dans son délire exterminateur le monstre aurait-il aussi massacré une innocente drosophile ?

En fait non, c'est une mort naturelle à cet endroit, mais j'ai des doutes sur la couleur du sang.

Contrôleur de vol: Naza-M V1. Hélices latérales 10x5, longitudinales 9x5. Longueur 1 mètre, poids 1 Kg.

Le système NAZA est une plateforme de contrôle multi-axes pour les drones qui procure une stabilité extrême. Il s'agit d'un module tout-en-un: gyroscopes, accéléromètres et baromètre pour la mesure d'altitude.

http://www.dji.com/product/naza-m

http://www.fpv4ever.com/fr/182-naza-m-m-v2-m-lite

Les exigences du logiciel imposent que les hélices latérales tournent dans un sens et les hélices longitudinales dans l'autre sens avec la configuration "Quad rotor-I" qui est celle de "Numéro 9".

Il y eut, lors des premiers essais, une certaine dérive en lacet sur la droite du fait des bras de levier différents, non prévus dans le réglement...

Comme j'avais anticipé le défaut et approvisionné 2 dimensions d'hélice, la diminution du diamètre des hélices longitudinales et le réglage des gains logiciels réglèrent le problème. C'était dommage de réduire le diamètre des hélices longitudinales dont le souffle travaille dans des conditions quelque peu ésotériques, mais malgré cela elles assurent un service normal.

En vol, l'asymétrie de l'appareil se traduit souvent par des oscillations longitudinales, mais elles n'ont pas de conséquences particulières et s'amortissent rapidement. C'est une signature comportementale associée à l'aspect préhistorique de "Numéro 9"...

Les observateurs attentifs ont vu que, pour des raisons techniques, les escargots ont changé de côté... Le conte des lendemains qui chantent reste identique.

Moteurs : SunnySky X2212-13, KV 980. Batterie 3S 2200 mA/h.

Une vidéo réalisée en salle montre les performances "éblouissantes" de "Numéro 9" piloté par Christian Tachet.

La machine est capable de voler aussi "magistralement" à l'extérieur.

https://www.youtube.com/watch?v=iLtKrLtS-X4

http://www.dailymotion.com/video/x2j50i9_numero-9_tech

Affichage du Sommaire

Affichage de la page "Vol vertical"

Affichage de l'Accueil si vous êtes perdu